Causes et éléments déclencheurs des migraines

Vous souffrez de migraines? Il peut être utile de bien vous renseigner sur la question.

De 70 % à 80 % des personnes qui souffrent de migraine ont des antécédents familiaux de migraines. Les femmes sont trois fois plus susceptibles que les hommes d’avoir la migraine. Environ 2 % des enfants de moins de 7 ans et environ 10 % des enfants et des adolescents de moins de 15 ans souffrent de migraines. Les crises cessent au plus tard au milieu de la vingtaine pour près de 25 % des enfants et des adolescents concernés.

Les médecins ne comprennent pas encore la cause exacte des migraines, mais ils savent que ces maux de tête sont liés à des changements survenus dans le cerveau et que certains facteurs génétiques sont en cause. Certains facteurs physiologiques, psychologiques et environnementaux peuvent déclencher une migraine. En voici quelques-uns :

  • stress et anxiété
  • lumières vives, bruits forts et odeurs intenses
  • manque ou surplus de sommeil
  • fatigue
  • changements hormonaux
  • jeûne (le fait de sauter un repas)
  • changements de la température, y compris les changements de la pression barométrique ou d’altitude

Certains aliments peuvent également être en cause, notamment :

  • l’alcool, surtout le vin rouge
  • le chocolat
  • les additifs alimentaires, comme les nitrates et les nitrites, le GMS, la tyramine, l’aspartame
  • l’excès de caféine ou un sevrage de caféine

Ces éléments déclencheurs ne provoquent pas un mal de tête chez tout le monde. En fait, il se peut que vous ne soyez sensible qu’à l’un d’entre eux ou au contraire que vous ne réagissiez à aucun d’entre eux. Le truc, c’est de découvrir quels sont les éléments déclencheurs de vos maux de tête.

Quels sont les éléments déclencheurs de vos migraines?

Écrire un journal au sujet de vos maux de tête peut vous aider à déterminer les éléments déclencheurs de vos migraines. Votre journal devrait indiquer ce que vous mangez, quels autres facteurs sont présents (comme le stress, une mauvaise nuit de sommeil, etc.) et quand vos maux de tête se déclarent. N’oubliez pas qu’un mal de tête peut commencer presque immédiatement après l’exposition à un élément déclencheur ou une journée après. Si vous tenez un journal de vos maux de tête durant un certain temps, vous observerez sans aucun doute une constante.

Cliquez ici pour télécharger notre guide et notre journal des migraines

Comment traiter les migraines?

Lorsque vous souffrez d’une migraine, la seule chose que vous désirez, c’est que la douleur cesse. Vous devriez la traiter dès que vous ressentez les premiers symptômes, pour l’empêcher de dégénérer en migraine caractérisée. Il existe de nombreux traitements d’ordonnance pouvant être recommandés par votre médecin, mais vous serez surpris d’apprendre que vous pouvez obtenir un soulagement efficace de la douleur sans avoir recours à des médicaments d’ordonnance.

Vous pouvez opter par exemple pour les Liqui-Gels AdvilMD. Il s’agit du premier analgésique en vente libre qui a été approuvé par Santé Canada pour le soulagement de la douleur causée par les migraines et des symptômes qui lui sont associés, comme les nausées et la sensibilité à la lumière et au bruit. Étant donné que l’ingrédient actif (200 mg d’ibuprofène) des Liqui-Gels Advil est déjà dissout, et donc sous forme liquide, il procure un soulagement rapide des migraines.

Comment prévenir les migraines?

Après avoir déterminé ce qui cause vos maux de tête, vous pouvez prendre les mesures nécessaires pour les prévenir. Par exemple, si vous souffrez souvent de migraines et que vous savez que le stress en est la cause, prenez des mesures précises pour réduire le stress dans votre vie. Des techniques de gestion du stress, comme la méditation ou la rétroaction biologique, peuvent être particulièrement salutaires.

Des changements de votre mode de vie peuvent aussi être efficaces. Essayez de manger à des heures régulières et de vous reposer suffisamment. Si vous devez rester longtemps en position assise, levez-vous et étirez-vous. Non seulement réduirez-vous le stress, mais les pauses vous donnent aussi la chance de vous ravigoter. Vous serez totalement concentré lorsque vous reprendrez le travail.