Inflammation : les causes et les conséquences

En vous renseignant sur l’inflammation, vous serez mieux préparé pour prendre en charge les blessures.

Peu après une blessure, le corps réagit en déclenchant un ensemble de processus qui l’aident à guérir. Ces processus comprennent la sécrétion de substances chimiques qui augmentent le débit sanguin dans la région blessée, ce qui entraîne des rougeurs, de la chaleur et de l’enflure. La combinaison de ces éléments aide les tissus à guérir, mais stimule aussi les terminaisons nerveuses, ce qui se traduit par de la douleur. L’inflammation peut être aiguë ou chronique.

Qu’est-ce que l’inflammation aiguë?

L’inflammation aiguë, celle qui survient immédiatement après une blessure, est bénéfique parce qu’elle favorise la guérison. L’inflammation, qui est la réaction du corps aux blessures, permet d’éliminer les tissus endommagés et favorise le renouvellement des tissus sains. Une fois que le corps reconnaît qu’une blessure est survenue, certaines cellules libèrent des substances chimiques qui agissent ensemble pour dilater les vaisseaux sanguins afin que le débit sanguin puisse augmenter dans la région touchée, puis pour attirer certaines cellules du système de défense naturel du corps vers le siège de la blessure. Malheureusement, certaines de ces substances chimiques accroissent la sensibilité des fibres nociceptives dans la région touchée. Autrement dit, les stratégies d’autodéfense du corps qui favorisent la guérison provoquent aussi une augmentation de la douleur.

L’ibuprofène a l’avantage de soulager rapidement la douleur causée par l’inflammation.

Médicaments anti-inflammatoires

Les anti-inflammatoires les plus utilisés font partie de la classe des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), lesquels procurent un soulagement rapide de la douleur causée par l’inflammation. En plus de procurer un soulagement rapide de la douleur, l’ibuprofène a l’avantage de maîtriser l’inflammation à long terme.