Le traitement de la douleur causée par l’inflammation

Les objectifs du traitement sont de :

  • soulager la douleur
  • retrouver la mobilité

Les méthodes de traitement diffèrent selon le siège de l’inflammation et la cause de celle-ci. Par exemple, une blessure de fatigue ou accidentelle au bras ou à la jambe nécessite habituellement que l’on évite d’utiliser le membre blessé, qu’on le garde en position élevée et qu’on utilise une compresse froide et un médicament pour soulager la douleur causée par l’inflammation. Par contre, lorsqu’elle survient dans d’autres régions, l’inflammation n’est pas toujours aussi simple à traiter.

Les AINS, comme l’ibuprofène, agissent en bloquant la production de certaines substances chimiques qui causent l’inflammation.

Heureusement, il existe différents médicaments qui peuvent atténuer l’enflure et la douleur et arrêter ou ralentir au minimum la progression du processus inflammatoire, comme les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), la classe de médicaments à laquelle appartient l’ibuprofène.

Les AINS, comme l’ibuprofène, agissent en bloquant la production de certaines substances chimiques qui causent l’inflammation. L’ibuprofène est efficace pour traiter la douleur causée par des lésions tissulaires chroniques et progressives comme la douleur dans les articulations arthritiques. Il est également efficace pour atténuer des douleurs comme les courbatures, les maux de tête, les maux de dos, les douleurs attribuables aux blessures sportives et les crampes menstruelles.

Il importe de ne pas oublier que même si l’inflammation chronique aide le corps, elle est également néfaste. La réduction de l’inflammation peut retarder, voire prévenir, l’apparition de nombreuses maladies chroniques.