Les avantages qu’il y a à traiter le rhume ou la grippe la nuit

Vous n’avez peut-être pas envie d’attendre que ça passe? Voici quelques arguments qui vous donnent raison.

Vous avez mal à la tête, votre nez est bouché et vous avez mal à la gorge. Tout ce que vous voulez, c’est vous glisser dans votre lit et dormir. Mais voilà : vous n’êtes pas capable de dormir, car vous êtes mal en point à cause de vos symptômes.

Certaines personnes croient que l’on devrait endurer ces symptômes et laisser le corps guérir par lui-même, mais ce n’est certes pas le meilleur conseil qui soit. Le virus qui a causé votre rhume ou votre grippe se multiplie dans votre corps, et le mucus que vous produisez lui permet de se propager de votre nez à d’autres parties de votre corps. Vous pouvez également transmettre ce virus aux gens qui vous entourent.

Si vos symptômes vous empêchent de dormir, vous serez fort probablement fatigué, distrait, moins productif, plus étourdi et plus susceptible d’avoir des accidents.

Commencer à traiter les symptômes dès que possible

La meilleure stratégie consiste à amorcer un traitement contre le rhume ou la grippe dès que les symptômes apparaissent. Bien qu’il n’existe pas de véritable remède contre ces infections virales courantes, vous pouvez soulager les symptômes qui leur sont associés, ce qui vous permettra de mieux dormir en plus de prévenir la propagation du virus de votre nez à vos sinus ou à votre oreille interne.

Si vos symptômes vous empêchent de dormir, vous serez fort probablement fatigué, distrait, moins productif, plus étourdi et plus susceptible d’avoir des accidents. Le manque de sommeil peut vous rendre plus sensible à la douleur et affaiblit également votre système immunitaire; vous aurez alors plus de difficulté à récupérer et serez plus vulnérable à d’autres maladies. Par ailleurs, lorsque vous êtes malade, des substances appelées « cytokines » sont libérées dans le sang. Celles-ci renforcent le système immunitaire, mais des recherches ont révélé qu’elles peuvent également réguler ou modifier le sommeil.

Un soulagement précoce des symptômes réduit la fréquence des éternuements et la production de sécrétions nasales.

En plus de vous causer de l’inconfort, la congestion nasale et la production accrue de mucus vous obligeront à respirer par la bouche, ce qui aura pour conséquence d’irriter vos voies respiratoires et de vous faire tousser davantage. Vous ne serez donc pas en mesure d’obtenir le repos dont vous avez besoin.

Lorsqu’on se mouche, il se crée une forte pression dans le nez, ce qui pousse les sécrétions nasales dans les sinus. Un traitement précoce réduit la fréquence des éternuements et la production de sécrétions nasales; vous vous moucherez donc moins souvent.

S’il est vrai que le rhume et la grippe disparaissent d’eux-mêmes, ils peuvent parfois entraîner des complications plus importantes, comme une sinusite, une otite et une pneumonie, ce qui aura pour effet d’aggraver d’autres problèmes de santé, comme l’asthme et la bronchite.