Vaccination et douleur

La vaccination est un volet important des soins médicaux apportés aux bébés et aux enfants afin de les protéger contre des maladies graves.

Malheureusement, elle cause parfois de la douleur, ce qui peut entraîner une peur des aiguilles.

Pour diminuer la douleur ressentie par votre bébé :

  • Donnez à votre bébé à l’aide d’un compte-gouttes un mélange d’eau sucrée consistant en 1 cuillerée à café de sucre et en 2 cuillerées à café d’eau bouillie ou distillée, ou trempez sa suce dans ce mélange tout juste avant l’injection.

Tenir votre bébé contre vous avant, pendant et après l’injection le réconfortera également. Restez calme et parlez normalement, car les bébés peuvent percevoir nos émotions et se les approprier. Distrayez-le en chantant, en parlant ou encore, en lui donnant un jouet.

Tenir votre enfant sur vos genoux peut le réconforter et le faire se sentir en sécurité. Vous pouvez également lui caresser ou lui frotter le bras avant, pendant et après l’injection pour le distraire. Vous pouvez aussi détourner son attention en chantant, en parlant ou en lui donnant un jouet ou un appareil électronique. Plus votre enfant se concentre sur cette distraction, moins il pensera à l’aiguille. Restez calme et prenez un ton normal pour lui expliquer que vous comprenez son anxiété et sa douleur, mais essayez de ne pas utiliser de mots qui se rapportent à l’aiguille et à la douleur.

Après l’injection

Parfois, après l’administration d’un vaccin, un bébé ou un enfant peut ressentir un malaise ou faire de la fièvre. Si votre enfant ressent un malaise causé par la douleur, ou s’il a de la fièvre, donnez-lui beaucoup de liquides. S’il éprouve de la douleur ou qu’il fait de la fièvre, administrez-lui un analgésique/antipyrétique, comme de l’ibuprofène. Si les malaises persistent plus de 24 heures, communiquez avec votre médecin.

Si la jambe ou le bras de votre bébé ou de votre enfant est enflé, chaud au toucher et rouge, passez une débarbouillette propre dans l’eau froide et appliquez-la sur cette partie du corps pour le soulager. Si votre enfant ressent de la douleur, vous pouvez également lui donner un analgésique. Si la rougeur ou la douleur ne s’est pas estompée après 24 heures, communiquez avec votre médecin.