Votre enfant a-t-il une otite?

En savoir plus sur ce que vous pouvez faire

Si votre enfant a une otite, sachez que vous n’êtes pas seul. Les trois quarts des enfants auront au moins une otite avant d’être en âge d’aller à l’école1, et c’est entre 6 mois et 3 ans que le risque d’otite est le plus élevé.

L’otite peut toucher l’oreille externe (otite de l’oreille externe ou « otite du baigneur »), l’oreille moyenne (otite moyenne) ou l’oreille interne (labyrinthite). La plupart des otites contractées par les enfants sont des otites moyennes. Ces infections se déclarent lorsque la trompe d’Eustache (ou tube auditif), qui relie l’oreille moyenne à l’arrière de la gorge, enfle et qu’elle bloque l’écoulement du mucus dans la gorge, ce qui favorise la prolifération de microbes dans le mucus stagnant et la formation de pus qui s’accumule dans l’oreille moyenne.

Dans la plupart des cas, l’otite disparaît spontanément, mais il se peut que le médecin prescrive un antibiotique à votre enfant si cette infection est causée par une bactérie (et non par un virus). (Les antibiotiques sont inefficaces contre les virus.) Les antibiotiques permettent de lutter contre l’infection, mais ils ne soulagent pas immédiatement la douleur associée à celle-ci.

Ce que vous pouvez faire

Si votre enfant est aux prises avec une otite douloureuse, vous pouvez le soulager en appliquant un linge tiède sur son oreille et en traitant la douleur avec un médicament comme l’ibuprofène (AdvilMD pour enfants).

Signes à surveiller

Les grands enfants sont capables de dire à leurs parents qu’ils ont mal à l’oreille, mais chez les tout-petits, il faut demeurer à l’affût de signes plus subtils. Par exemple, ils peuvent :

  • être irritables ou grognons;
  • tirer sur leur oreille;
  • avoir des difficultés à dormir;
  • avoir du mal à entendre;
  • faire de la fièvre;
  • refuser de manger;
  • être pris de vomissements;
  • avoir un liquide qui s’écoule de leur oreille, dans certains cas.

Peut-on prévenir les otites?

Vous pouvez effectivement prendre certaines précautions pour protéger votre enfant contre les infections. Les conseils ci-dessous pourraient vous être utiles.

  • Évitez d’exposer votre enfant à la fumée du tabac. Les otites sont plus fréquentes chez les enfants qui y sont exposés que chez les autres. Sachez que même les relents de tabac qui émanent de vos cheveux et de vos vêtements peuvent être nocifs pour votre enfant.
  • Évitez d’allonger votre bébé pour lui donner le biberon, et ne le mettez jamais au lit avec son biberon. Les liquides peuvent remonter dans les trompes d’Eustache d’un enfant qui boit en position couchée.
  • Encouragez votre enfant à se laver les mains et faites-le vacciner afin de prévenir les infections des voies respiratoires supérieures et les autres maladies susceptibles de favoriser les otites.
  • L’allaitement peut également s’avérer utile; en effet, les anticorps présents dans le lait maternel peuvent réduire la fréquence des otites.
  • Maîtrisez les allergies de votre enfant, puisque l’inflammation (enflure) des voies respiratoires supérieures (notamment des fosses nasales) qu’elles provoquent peut accroître le risque d’otite.

Assurez-vous que ce produit vous convient. Lisez l’étiquette et suivez le mode d’emploi. Ces renseignements sont fournis à titre indicatif seulement et ne visent pas à remplacer les conseils, les diagnostics et les traitements prodigués par un professionnel de la santé dûment qualifié. Veuillez consulter votre professionnel de la santé habituel avant d’apporter quelque changement que ce soit à votre mode de vie ou avant de commencer ou d’interrompre un traitement, quel qu’il soit. Ne refusez ni ne retardez jamais une consultation avec un professionnel de la santé à cause d’une information que vous avez lue sur ce site.