Atténuer la douleur liée à la vaccination

Les conseils ci-dessous pourraient vous être utiles

La vaccination est un volet important des soins médicaux fournis à votre enfant. En effet, les vaccins aident le système de défense naturel de l’organisme à acquérir une immunité contre certaines maladies potentiellement dangereuses et réduisent ainsi le risque de contracter de telles maladies. Mais la vaccination peut être douloureuse et susciter une phobie des aiguilles chez les enfants.

Fort heureusement, vous pouvez prendre certaines précautions pour atténuer la douleur liée à la vaccination et rendre l’expérience moins pénible pour votre enfant. L’une des stratégies les plus utiles en la matière consiste à détourner son attention de l’injection.

Les conseils ci-dessous pourraient vous être utiles :

  • Si vous avez un bébé âgé de deux ans ou moins et que vous l’allaitez, commencez à l’allaiter avant l’injection, puis poursuivez l’allaitement tout au long de la vaccination et après la fin de celle-ci afin d’atténuer la douleur qu’il ressent.
  • Si vous ne l’allaitez pas, vous pouvez lui donner de l’eau sucrée pour le calmer et atténuer la douleur de la vaccination.
  • Vous pouvez également distraire votre bébé en lui parlant ou en lui chantant une chanson.
  • Si votre enfant a plus de deux ans, apportez-lui des jouets ou des livres pour le distraire.
  • Restez calme et prenez un ton normal. Les enfants ont tendance à réagir en fonction du comportement qu’ils observent chez leurs parents ou de ce qu’ils perçoivent dans l’attitude de ceux-ci. Si vous êtes tendu, respirez profondément à plusieurs reprises en essayant de gonfler le ventre plutôt que la poitrine; cette technique vous aidera à vous détendre.
  • Il est possible d’atténuer la douleur liée à la vaccination en caressant ou en massant doucement la zone cutanée qui entoure le point d’injection, à condition de le faire avant l’injection seulement, pas après.
  • Placez-vous près de votre enfant en l’aidant à se tenir droit, afin qu’il se sente en sécurité.
  • Vous pouvez aussi passer un anesthésique topique sur la zone d’injection afin de l’engourdir et d’atténuer la douleur liée à la vaccination.

Après l’injection

Il arrive que les enfants fassent de la fièvre ou qu’ils ressentent une gêne ou de la douleur après la vaccination. Si votre enfant est en proie à de tels symptômes, faites-le boire abondamment et donnez-lui un médicament, tel que l’ibuprofène (AdvilMD pour enfants), qui calmera la douleur et/ou la fièvre. Si le membre dans lequel votre enfant a reçu l’injection (bras ou jambe) enfle ou qu’il devient chaud et/ou rouge, vous pouvez appliquer un linge humide propre et frais sur la zone concernée. Par contre, appelez votre médecin si la gêne ressentie par votre enfant persiste plus de 24 heures.

Assurez-vous que ce produit vous convient. Lisez l’étiquette et suivez le mode d’emploi. Ces renseignements sont fournis à titre indicatif seulement et ne visent pas à remplacer les conseils, les diagnostics et les traitements prodigués par un professionnel de la santé dûment qualifié. Veuillez consulter votre professionnel de la santé habituel avant d’apporter quelque changement que ce soit à votre mode de vie ou avant de commencer ou d’interrompre un traitement, quel qu’il soit. Ne refusez ni ne retardez jamais une consultation avec un professionnel de la santé à cause d’une information que vous avez lue sur ce site.