Ce que vous devez savoir sur les maux de tête

En savoir plus sur les types de maux de tête ainsi que sur leur traitement et leur prévention

Les maux de tête (ou céphalées) comptent parmi les affections douloureuses les plus répandues dans le monde. La plupart d’entre eux peuvent être classés dans deux grandes catégories : les maux de tête primaires et les maux de tête secondaires. Les maux de tête primaires ne sont attribuables à aucun autre problème médical. Ils comprennent les maux de tête de tension (ou céphalées de tension), les migraines et l’algie vasculaire de la face. Les maux de tête secondaires, en revanche, sont la conséquence d’une autre affection. Sont classés dans cette catégorie le mal de tête sinusal et les maux de tête secondaires à une infection, à un traumatisme crânien, à l’utilisation excessive de certains médicaments ou à un problème neurologique.

Principaux types de maux de tête

Les maux de tête de tension sont les maux de tête les plus fréquents. Comme ils ne sont pas graves en général, il est possible de les traiter efficacement en utilisant un analgésique (antidouleur) en vente libre tel que l’ibuprofène (Advil Liqui-GelsMD).

L’algie vasculaire de la face, qui est la forme de mal de tête primaire la plus grave, est caractérisée par une douleur intense. En général, cette douleur est localisée dans l’œil ou autour de celui-ci. Les crises d’algie vasculaire de la face peuvent survenir jusqu’à huit fois par jour durant une période dite « de crise », qui peut durer de deux semaines à trois mois.

La migraine arrive au deuxième rang des maux de tête primaires les plus fréquents. La douleur migraineuse peut être modérée ou intense et elle est souvent décrite comme étant pulsatile. De plus, elle s’accompagne souvent d’autres symptômes, notamment une perte d’appétit, des nausées, des vomissements, des maux de ventre ou une sensibilité à la lumière, au bruit et aux odeurs. Pour obtenir un complément d’information sur les migraines, consultez « Comprendre les migraines » ou « Causes et traitements des migraines ».

Le mal de tête sinusal est une forme de mal de tête secondaire qui se manifeste par une douleur constante et profonde dans la région des sinus (soit au niveau des pommettes, du front ou du dos du nez).

Traitement et prévention des maux de tête

Le traitement des maux de tête passe habituellement par le repos et la prise d’un analgésique. Plus précisément, un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) en vente libre, tel que l’ibuprofène (Advil Liqui-GelsMD), peut aider à soulager la douleur migraineuse et les maux de tête de tension.

Voici en outre quelques conseils pour traiter et prévenir les maux de tête :

Repérage des facteurs déclencheurs : Tenez un journal des maux de tête dans lequel vous noterez ce que vous mangez et ce que vous buvez, les fois où vous sautez un repas, l’heure à laquelle vous vous couchez et le nombre d’heures de sommeil que vous faites, la quantité et le type d’activités physiques que vous pratiquez, les variations des conditions météorologiques, le niveau de stress que vous ressentez et les facteurs liés à votre environnement. Puis, faites le lien entre les dates de survenue de vos maux de tête et les notes que vous avez prises dans votre journal ces jours-là : cette stratégie peut vous aider à repérer les facteurs qui déclenchent vos migraines.

Gestion du stress : Toutes les techniques qui vous permettent de vous détendre peuvent vous aider à atténuer le stress que vous ressentez et contribuer de ce fait à soulager vos maux de tête. Il peut être utile par exemple de se concentrer pour détendre ses muscles, d’écouter de la musique apaisante ou de suivre des séances de counseling.

Consultez un médecin si vous êtes en proie à des maux de tête graves, persistants, récurrents ou qui vont en s’aggravant.

Assurez-vous que ce produit vous convient. Lisez l’étiquette et suivez le mode d’emploi. Ces renseignements vous sont fournis à des fins éducatives seulement et ne doivent pas être substitués aux conseils, au diagnostic ou au traitement fournis par un médecin. Veuillez consulter votre professionnel de la santé habituel avant d’apporter quelque changement que ce soit à votre mode de vie ou avant de commencer ou d’interrompre un traitement, quel qu’il soit. Ne refusez ni ne retardez jamais une consultation avec un professionnel de la santé à cause d’une information que vous avez lue sur ce site.