Pour soulager les maux de dos

En savoir plus sur les causes et les traitements des maux de dos

Environ 85 % des travailleurs canadiens souffriront de maux de dos à un moment ou à un autre de leur vie. Le mal de dos est très courant, puisqu’il peut être provoqué par n’importe quel problème osseux, discal, musculaire, ligamentaire ou tendineux. Fort heureusement, il existe diverses stratégies de prise en charge. Poursuivez votre lecture pour mieux comprendre les causes de ce problème embêtant et les solutions possibles.

Qu’est-ce qui cause le mal de dos?

Les douleurs lombaires (localisées dans le bas du dos) peuvent survenir chez les personnes qui adoptent une mauvaise posture, qui ne sont pas en bonne forme physique ou qui restent souvent assises ou debout pendant des périodes prolongées. Un claquage musculaire peut également être à l’origine de problèmes de dos. Les claquages peuvent survenir lorsqu’on soulève une charge trop lourde, ou qu’on la soulève incorrectement. De nombreuses femmes enceintes ont aussi mal dans le bas du dos en raison de l’excès de poids qu’elles doivent porter durant leur grossesse.

L’arthrose (trouble lié à l’usure des articulations), les fractures de vertèbres (littéralement, se casser le dos) et les hernies ou déplacements des disques constituent tous de graves troubles médicaux qui peuvent provoquer des maux de dos et qui doivent être traités par un médecin.

Traitement du mal de dos

Quelle que soit la cause que vous soupçonnez, la première chose à faire en cas de mal de dos, c’est de consulter votre médecin. En général, les maux de dos les moins persistants s’atténuent au fil du temps sans traitement médical. Voici en quoi consiste habituellement le traitement du mal de dos, qui peut s’accompagner de spasmes musculaires :

  • alitement pendant un ou deux jours (précisons toutefois qu’il est déconseillé de prolonger la période d’alitement);
  • application locale de chaleur (RobaxMD par exemple) ou de froid, selon le type de blessure;
  • massage de la zone, surtout en cas de spasmes musculaires; et/ou
  • utilisation d’un analgésique (antidouleur) anti-inflammatoire en vente libre, comme AdvilMD (qui contient de l’ibuprofène), ou d’un anti-inflammatoire sur ordonnance et d’un relaxant musculaire.

Prévention du mal de dos

Heureusement, vous pouvez prendre certaines précautions pour prévenir ou soulager les maux de dos. Voici quelques suggestions :

Étirements

Vous pouvez protéger votre dos en renforçant vos muscles abdominaux. Par ailleurs, il est essentiel de maintenir une bonne posture et de respecter les lois de la biomécanique (c.-à-d. de se positionner correctement en vaquant à ses activités quotidiennes). Par exemple :

  • pliez les genoux au lieu de vous pencher vers l’avant;
  • lorsque vous êtes debout, écartez les pieds d’environ 30 cm (12 po) afin d’avoir des points d’appui stables;
  • veillez à ce que votre cou, votre dos, votre bassin et vos pieds soient alignés lorsque vous vous tournez ou que vous vous déplacez;
  • évitez tout mouvement qui nécessite une torsion ou une élongation de la colonne vertébrale.


Conseils sur les habitudes de vie

  • Lorsque vous faites de l’exercice, veillez à exécuter tous les mouvements correctement. La pratique régulière d’activités aérobiques sans sauts accroîtra votre force et votre endurance et améliorera votre fonction musculaire. Les exercices ciblant le dos et les abdominaux renforceront votre ceinture abdominale, qui pourra ainsi mieux soutenir et protéger votre dos.
  • Maintenez un poids santé pour éviter d’alourdir la charge que doivent supporter les muscles de votre dos.
  • Lorsque vous soulevez un objet lourd, pliez les genoux en gardant le dos bien droit, et tenez l’objet près de vous.

Assurez-vous que ce produit vous convient. Lisez l’étiquette et suivez le mode d’emploi. Ces renseignements vous sont fournis à des fins éducatives seulement et ne doivent pas être substitués aux conseils, au diagnostic ou au traitement fournis par un médecin. Veuillez consulter votre professionnel de la santé habituel avant d’apporter quelque changement que ce soit à votre mode de vie ou avant de commencer ou d’interrompre un traitement, quel qu’il soit. Ne refusez ni ne retardez jamais une consultation avec un professionnel de la santé à cause d’une information que vous avez lue sur ce site.