Comprendre l’arthrite

En savoir plus sur l’arthrite et les traitements de la douleur liée à l’arthrite

Plus de 6 millions de Canadiens, soit 1 femme sur 4 et 1 homme sur 6, sont atteints d’arthrite. On pense souvent que l’arthrite est une maladie de la vieillesse, mais elle peut se déclarer à tout âge. En effet, plus de la moitié des personnes qui en sont atteintes ont moins de 65 ans.

Qu’est-ce que l’arthrite?

Le terme arthrite englobe plus d’une centaine de maladies apparentées.

La plus fréquente d’entre elles, l’arthrose touche à elle seule plus de Canadiens que toutes les autres formes d’arthrite prises ensemble. L’arthrose est une maladie évolutive qui entraîne la destruction du cartilage articulaire (couche de tissu élastique qui recouvre et qui protège les extrémités des os des articulations) et, à terme, celle de l’os sous-jacent. Les articulations les plus touchées par cette forme d’arthrite sont le genou, la hanche, les articulations vertébrales, les articulations de la main et les articulations du gros orteil.

Il se peut que les symptômes de l’arthrose soient intermittents lorsque cette maladie en est à ses débuts, mais ils finissent par devenir persistants au fur et à mesure qu’elle évolue. Les symptômes articulaires les plus fréquents sont les suivants :

  • douleur;
  • raideur;
  • enflure;
  • sensation de grincement dans les articulations touchées;
  • craquement des articulations touchées;
  • impression que l’articulation touchée se dérobe;
  • perte de la fonction articulaire.

La polyarthrite rhumatoïde est également une forme d’arthrite courante, qui touche environ 1 % de la population adulte canadienne. Plus précisément, la polyarthrite rhumatoïde est une forme d’arthrite inflammatoire qui est caractérisée par des attaques que le système immunitaire lance par erreur contre des tissus sains comme s’il s’agissait d’une bactérie, d’un virus ou d’une autre substance étrangère. Ces attaques peuvent se traduire par des douleurs, une raideur et des lésions articulaires qui peuvent aboutir à une déformation de l’articulation concernée. Dans la plupart des cas, la polyarthrite rhumatoïde touche les petites articulations des mains et des pieds, les poignets, les coudes, les épaules, les genoux et les chevilles. Les symptômes douloureux de la polyarthrite rhumatoïde comprennent une gêne ressentie dans de nombreuses articulations et une raideur articulaire (matinale, plus particulièrement) qui persiste au moins une heure, et le nombre d’articulations touchées augmente au fur et à mesure que cette maladie évolue.

Nul autre qu’un professionnel de la santé ne pourra vous dire si vous faites ou non de l’arthrite. La Société de l’arthrite a créé un outil simple pour vous aider à évaluer vos symptômes et à les décrire plus efficacement à votre médecin.

Comment soulager les douleurs arthritiques?

  • Discutez avec votre médecin des médicaments qui peuvent vous être prescrits ou utilisez un médicament en vente libre, tel que l’ibuprofène, pour soulager vos douleurs arthritiques.
  • Continuez à mener une vie active en suivant un programme d’entraînement établi en conséquence, afin d’atténuer la douleur et de renforcer les muscles qui se fixent sur vos articulations.
  • Utilisez le chaud ou le froid pour apaiser les douleurs articulaires; cela dit, si vous êtes atteint de polyarthrite rhumatoïde, évitez d’appliquer une source de chaleur sur une articulation enflammée.
  • Maintenez un poids santé.
  • Ne fumez pas.

Pour obtenir d’autres conseils sur la prise en charge de l’arthrite, consultez « Conseils pour mieux vivre avec l’arthrite ».

Assurez-vous que ce produit vous convient. Lisez l’étiquette et suivez le mode d’emploi. Ces renseignements vous sont fournis à des fins éducatives seulement et ne doivent pas être substitués aux conseils, au diagnostic ou au traitement fournis par un médecin. Veuillez consulter votre professionnel de la santé habituel avant d’apporter quelque changement que ce soit à votre mode de vie ou avant de commencer ou d’interrompre un traitement, quel qu’il soit. Ne refusez ni ne retardez jamais une consultation avec un professionnel de la santé à cause d’une information que vous avez lue sur ce site.