Douleurs musculaires et courbatures

En savoir plus sur le traitement des foulures, des entorses et des crampes musculaires

Rares sont ceux qui n’ont jamais eu de courbatures de leur vie. En fait, il est naturel de ressentir des douleurs musculaires générales lorsqu’on commence une nouvelle activité ou qu’on en augmente l’intensité ou la durée. Les douleurs musculaires sont généralement attribuables à des tensions musculaires, au stress subi par les muscles, à la surutilisation de ceux-ci ou à de légères blessures.

Quels sont les principaux types de douleurs musculaires?

  • La foulure est caractérisée par l’élongation ou le déchirement d’un muscle ou d’un tendon (grosse bande de tissu qui relie le muscle à l’os). On distingue deux types de foulures : la foulure aiguë, qui s’observe lorsqu’un muscle subit un étirement excessif trop rapidement, et la foulure chronique, qui est la conséquence de mouvements prolongés et répétitifs.
  • L’entorse, elle, est caractérisée par l’élongation ou le déchirement d’un ligament (bande de tissu qui relie les deux os d’une articulation).
  • Une crampe musculaire est une contraction musculaire involontaire et soudaine qui s’accompagne de douleur. Plus de 90 % des crampes musculaires touchent les ischiojambiers (muscles à l’arrière de la cuisse), le quadriceps (muscles à l’avant de la cuisse) et les mollets.

Comment traiter les foulures, les entorses et les crampes musculaires?

  • Prenez un anti-inflammatoire en vente libre, tel que l’ibuprofène (AdvilMD); ce type de médicament contribue à atténuer la douleur en général et la douleur liée à l’inflammation causée par les foulures et les entorses.
  • Mettez les muscles concernés au repos et appliquez de la glace sur ceux-ci, trois à quatre fois par jour, pendant 15 à 20 minutes, au cours des 48 à 72 premières heures. Par la suite, vous pourrez les couvrir d’un linge chaud et humide trois ou quatre fois par jour.
  • En cas d’entorse, les premiers soins comprennent quatre étapes résumées par l’acronyme mnémotechnique GREC (Glace, Repos, Élévation et Compression).
  • En cas de crampe musculaire, étirez ou massez le muscle concerné et buvez abondamment pour éviter de vous déshydrater. Si la crampe persiste, appliquez une compresse chaude ou froide sur le muscle contracté pendant 15 à 20 minutes, trois ou quatre fois par jour. En cas de crampe musculaire, abandonnez l’activité physique en cours, sinon vous risquez d’aggraver la blessure.

Voici quelques règles d’hygiène de vie à respecter pour prévenir les douleurs musculaires et les courbatures :

Évitez les mouvements répétitifs : Si vous êtes obligé de faire des mouvements répétitifs au travail qui vous exposent à un risque de blessure, changez de tâche toutes les heures afin de solliciter des groupes musculaires différents.

Modifiez votre alimentation : La déshydratation (perte de l’eau nécessaire à l’organisme) peut également être à l’origine de douleurs musculaires; par conséquent, buvez suffisamment d’eau pour que votre organisme puisse fonctionner correctement. Par ailleurs, un apport insuffisant en vitamine D peut provoquer des douleurs et une faiblesse musculaires, puisque cette vitamine joue un rôle très important dans le bon fonctionnement des muscles.

Étirez-vous quand vous faites de l’exercice : Si vous pratiquez une activité physique ou sportive, sachez que les périodes d’échauffement et de récupération peuvent réduire le risque de blessure. Par exemple, si vous faites de la course à pied, marchez rapidement pendant 5 à 10 minutes avant la course, pour vous échauffer, et après la course, pour récupérer.

Assurez-vous que ce produit vous convient. Lisez l’étiquette et suivez le mode d’emploi. Ces renseignements vous sont fournis à des fins éducatives seulement et ne doivent pas être substitués aux conseils, au diagnostic ou au traitement fournis par un médecin. Veuillez consulter votre professionnel de la santé habituel avant d’apporter quelque changement que ce soit à votre mode de vie ou avant de commencer ou d’interrompre un traitement, quel qu’il soit. Ne refusez ni ne retardez jamais une consultation avec un professionnel de la santé à cause d’une information que vous avez lue sur ce site.